PNL – Strategie pour definir un objectif – 1

Définir un objectif, tel est le point de départ de toute intervention en PNL. Aussi bien, d’ailleurs, qu’en Hypnose ericksonienne, ou dans d’autres domaines.

Et pour définir un objectif, voire pour l’atteindre — ce qui est le but en principe —, il faut d’abord répondre à trois questions magiques, selon Richard Bandler, le co-fondateur & initiateur de la PNL.

Tout ceci présente la première étape d’une définition d’objectif.

 

Définition d'objectif en PNL selon Richard Bandler : Etat Présent et Etat désiré. Schéma de Richard Martens

Définition d’objectif en PNL selon Richard Bandler : Etat Présent et Etat désiré. Schéma de Richard Martens

 

Première question : que voulez-vous ?

La première question — la flèche grise horizontale sur le schéma — est :

– « Que voulez-vous ? Que désirez-vous ? »

Definition d'objectif : "Qu'est-ce que je veux ?". Schéma de Richard Martens

Definition d’objectif : « Qu’est-ce que je veux ? ». Schéma de Richard Martens

Cette première question permet de connaitre le besoin, le désir de la personne, de savoir ce que nous voulons. Car le verbe “vouloir” implique la volonté ! Et “désirer” implique le désir. Donc cette première question implique de savoir ce que nous voulons. De connaitre “l’état désiré”, ED en abrégé. Qui est synonyme — en PNL — de l’objectif. Sachant, (toujours en PNL), que nous partons de l’état présent, EP en abrégé.

L’objectif, en PNL, est considéré comme précis. Et est distinct du but, qui est considéré comme “flou”.

 

Exercice pratique : “Que voulez-vous ?”

Exercice

Exercice

Avant d’aller plus loin, posez-vous la question :

— « Qu’est-ce que je veux ? »

Prenez une feuille & notez la réponse. Attention : la réponse ne dois pas être “il faut que…”, ou “il serait bon que…”, ou “je dois…”, etc.

Car les verbes “falloir” (il faut, il faudrait, il aurait fallu…) ou “devoir” (je dois, je devrais, j’aurais dû…) impliquent une nécessité ou un devoir. Pas une volonté ! Or, pour définir un objectif, il importe de dire ce qu’on veut vraiment !

 

Deuxième question : de quoi auriez-vous besoin pour y arriver ?

La deuxième question — la flèche bleue sur le schéma — est :

– « De quoi auriez-vous besoin pour y arriver ?

Définition d'objectif : "De quoi ai-je besoin ?". Schéma de Richard Martens

Définition d’objectif : « De quoi ai-je besoin ? ». Schéma de Richard Martens

La réponse permet la découverte des moyens, des ressources à ajouter, pour atteindre l’objectif…

Les moyens peuvent être internes ou externes.

Les moyens internes sont plutôt psychologiques.

Les moyens externes sont de diverses sortes : aide extérieure, mentorat, coaching, apprentissage, cours ou leçons, argent, etc.

 

Exercice pratique : “De quoi avez-vous besoin pour atteindre l’objectif ?”

Exercice

Exercice

Et maintenant, posez-vous la deuxième question :

— « De quoi ai-je besoin pour atteindre l’objectif ? »

Sur cette même feuille, notez la ou les réponses. En prenant soin de distinguer si les moyens sont internes ou externes…

Et comment faire pour avoir accès à ces “ressources”, à ces moyens ? Notez cela aussi…

 

Troisième question : Qu’est-ce qui vous en empêche ?

La troisième question — la flèche orange sur le schéma — est :

– Qu’est-ce qui vous en empêche ?

Définition d'objectif : "Qu'est-ce qui m'en empêche ?". Schéma de Richard Martens

Définition d’objectif : « Qu’est-ce qui m’en empêche ? ». Schéma de Richard Martens

La réponse va amener la découverte des obstacles, des contraintes. Ceci afin de les ôter. Quand c’est possible…

Il y a des obstacles, là encore, qui peuvent être interne ou externes…

Évidemment, pour les ôter, il est possible que l’aide d’un “coach” soit utile, voire indispensable. Tout dépend de  la ou des contraintes qui vont apparaitre lors de ce questionnement…

 

Exercice pratique : “Qu’est-ce qui vous en empêche ?”

Exercice

Exercice

Et enfin posez-vous la troisième question :

— « Qu’est-ce qui m’en empêche ? »

Là aussi, notez la ou les contraintes sur cette feuille.

Et voyez ce qui en ressort. Et comment vous pouvez, maintenant, atteindre votre objectif… Le pouvez-vous seul ? Ou bien devez-vous vous faire aider ? Par un professionnel ? Par un ami ?

 

En résumé de cette première étape d’une définition d’objectif…

Ces trois questions sont seulement le point de départ d’une définition d’objectif ! Parfois, cela peut suffire pour l’atteindre. D’autres fois, c’est le début d’un chemin, plus ou moins long. Tout dépend de l’objectif… Et des réponses !

 

En PNL, il y a aussi un certains nombre de cadres à poser, sur lesquels je reviendrai.

Et bien sûr quelques principes : quatre, cinq, six, voire sept, selon les auteurs ou les organismes de formation… Là aussi, j’y reviendrai !

 

Merci de commenter, de poser des questions, de donner votre point de vue…

Richard Martens

Texte version 1.0


À propos de Richard Martens

Illustrateur & graphiste de formation (Ensad de Paris & Ensba de Paris). Intéressé par la psychologie dès la pré-adolescence. Passionné par l’Analyse transactionnelle dans les années 70. En 1993, formé à la PNL (à l’IFPNL, puis au Dôjô), ainsi qu’à l’hypnose ericksonienne, au PCM… A cela s’ajoute un amour pour le dessin, la peinture (Ensad et Ensba) et la prestidigitation (Afap, CMP, FFAP)…

Ce contenu a été publié dans Articles récents, PNL, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à PNL – Strategie pour definir un objectif – 1

  1. Elaine dit :

    Hello richard, super ton blog, je vais aller lire le reste de tes articles.

  2. Ping : PNL – Strategie pour definir un objectif – 1 | Carinne Gobert – Assistante Maternelle Agréée